(14)CASSAGNE ALAIN

Produit IGP garanti ! (Indication Géographique Protégé) Descendant de lindois depuis 8 générations !

Fils d’une famille d’agriculteurs de Lalinde - dernier d’une fratrie de 5 enfants je suis marié à Laurence RONDOT, élue avec Pierre-Alain Péris de 2001 à 2007, elle était alors adjointe aux finances et travaille aujourd’hui en tant que directrice générale des services de la Communauté des Communes de St Cyprien-Belvès. J’ai deux garçons de 25 et 28  ans qui travaillent tous deux à Marseille et Bordeaux.

J’ai suivi ma prime scolarité à l’école de Lalinde, de la maternelle au primaire, puis à Saint-Front de Bergerac et à l'école de commerce Pigier à Bergerac.

J'ai intégré dès 1973 l’école de rugby de Lalinde, puis suis passé joueur de l'USL jusqu’en 1996 et enfin éducateur de 1983 à 2006.

En parallèle, j’ai toujours participé activement à la vie locale. Je me suis investi dans différentes associations lindoises, au foyer des jeunes de Sauveboeuf de 1979 à 1995, au conseil d’administration du CEPEB de 1981 à 1995, aux parents d’élèves de Sauveboeuf de 1995 à 2005, aux parents d’élèves du Collège de Lalinde de 2002 à 2006, aux  Tradigordines de 2005 à 2008, je suis aujourd’hui membre des foulées lindoises et président de l’association au Fil du Drayaux, depuis 2015.

Professionnellement, je suis chargé de projet à ENEDIS, entreprise de service public- gestionnaire du réseau de distribution d’électricité -ex-ERDF, ex- EDF-GDF, entreprise que j'ai intégrée en 1983.

Pour cette campagne, il nous faut profiter de notre bassin d’emploi inégalé dans les alentours, en attirant de nouveaux habitants, pour assurer la pérennité de nos écoles et de nos commerces afin de tenter d’infléchir la chute de la démographie.

Je souhaite également trouver des idées pour améliorer le bien vivre à Lalinde, toutes générations  confondues.

J’ambitionne de trouver des ressources financières pour compenser les désengagements de l’état, à l’égard des collectivités, afin de permettre d’atteindre les points développés plus haut.

Enfin, je veux préserver l’environnement pour tenter de laisser à nos enfants la nature dont nous avons hérité.